mercredi 4 mars 2015

La patelle a la dent dure

Pour Agreg surtout
Thèmesprise alimentaire, vie zone balancement des marées, Mollusques

Patelles

Jusqu'à présent le matériel biologique qui détenait le record de la plus forte résistance à la traction ou résistance à la rupture (force que l'on peut appliquer en traction au matériel sans le casser) était la soie de l'araignée qu'elle utilise notamment pour faire sa toile. Cette soie est formée de protéines filamenteuses  et est au moins aussi solide que l'acier. 

Radula de la patelle où on voit bien les dents de face et de profil. Source : http://forum.mikroscopia.com

Elle vient d'être détrônée par les dents de la radula de la patelle. La patelle est un Gastéropode qui vit dans la zone de balancement des marées. Bien adhérente à son substrat rocheux à marée basse, elle se déplace à marée haute et se nourrit d'algues encroûtantes sur les rochers qu'elle arrache avec sa radula. Cette structure, qui est typique du plan d'organisation de la tête des Mollusques, est une languette essentiellement chitineuse dans la bouche qui contient des dents souvent en forme de crochets et qui, par des mouvements de va et vient, a un rôle essentiel dans la prise alimentaire. Alors que la soie d'araignée a une résistance à la rupture de 1,3 GPa, les dents de la radula de la patelle ont montré une résistance de 3 à 6,5 GPa. Les données viennent d'être publiées par des biophysiciens et biochimistes anglais et italiens. Ces dents ultra-résistantes sont constituées de nanofibres de goethite associées à des fibres protéiques. La goethite est un minéral plutôt courant d'oxyhydroxyde de fer(III). On la trouve par exemple dans des sols riches en fer, par altération d'autres minéraux (limonite). Pour en revenir à notre patelle, on peut imaginer que la pression de sélection de mise en place d'un tel matériau est la nécessité d'une résistance importante des dents qui entrent très souvent en contact avec des minéraux des substrats rocheux eux-mêmes très durs. Ne faites pas pareil, vous vous y casseriez les dents !

Merci à Samuel Rebulard, PRAG Univ. Paris Sud, de m'avoir signalé cette info.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire