mardi 26 novembre 2013

Séquençage du génome d'un champignon impliqué dans des mycorhizes, Rhizophagus irregularis

Plutot pour Agreg
Thèmes : champignon, symbiose, évolution

Rhizophagus irregularis (et ses spores)
Source : http://symplanta.biz/shop/article_00105SP/Rhizophagus-irregularis


Les mycorhizes sont des associations symbiotiques entre des champignons et des racines des plantes qui, au cours de l'Evolution, ont joué un rôle très important dans la colonisation du milieu aérien par les végétaux. Plusieurs équipes françaises et américaines en collaboration viennent de terminer le séquençage du génome de Rhizophagus irregularis, un champignon de la famille des Gloméromycètes qui forme des endomycorhizes (ou mycorhizes arbusculaires), le plus répandu des types de mycorhize. Rhizophagus forme des symbioses avec notamment de nombreux arbres comme le Peuplier. L'étude du génome a apporté des informations nouvelles sur les mécanismes génétiques nécessaires à la mise en place de la symbiose. Le champignon a perdu tous les gènes codant les enzymes permettant de dégrader la lignine et la cellulose, habituellement retrouvés chez les champignons. Il dépend totalement de sa plante-hôte pour subvenir à ses besoins carbonés : c'est un symbiote obligatoire. En contrepartie il y a eu une importante diversification des gènes codant les enzymes permettant la synthèse des molécules de communication et de signalisation utilisées lors du dialogue avec les plantes-hôtes lors de l'établissement de la symbiose. Le champignon possède aussi des systèmes de transport des ions minéraux particulièrement élaborés. Tous ces travaux vont améliorer à terme l'utilisation de Rhizophagus comme engrais vert en agro-écologie.

D'après communiqué de presse du CNRS (http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/cp_rhizophagus_final.pdf)

Article original :
The genome of an arbuscular mycorrhizal fungus provides insights into the oldest plant symbiosis. Proc Ntl Acad Sci –online Early Edition 25 novembre 2013



 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire