vendredi 12 juillet 2013

La bactérie causant la lèpre manipule l'état de différenciation des cellules de son hôte

Plutot pour Agrégation
Thèmes : interactions hotes-parasites, cellules souches/différenciation cellulaire, tissu nerveux

Un article datant de Janvier 2013 publié dans Cell démontre que la bactérie responsable de la lèpre (Mycobacterium leprae) est capable de manipuler l'état de différenciation des cellules de Schwann ce qui permet sa meilleure dissémination dans l'organisme.

Explications sur le cycle du parasite :
http://www.bio.davidson.edu/people/sosarafova/Assets/Bio307/algreer/lifecycle.html

Les cellules de Schwann sont des cellules cibles habituelles de M. leprae qui est un parasite intracellulaire. Ce "tropisme" pour les cellules de Schwann (qui sont des dérivés des crêtes neurales et présentes uniquement dans le système nerveux périphérique) explique le fait que c'est le système nerveux périphérique et pas le système nerveux central qui est affecté par la maladie.
La présence du parasite induit la dédifférenciation des cellules de Schwann en cellules souches dont le profil génétique correspond à des précurseurs mésodermiques. Ces cellules sont capables de migrer (cellules mésenchymateuses) puis de se différencier en cellules musculaires striées squelettiques ou cellules musculaires lisses. Les précurseurs sont aussi capables de sécréter des facteurs attirant les macrophages qui constituent les autres cellules cibles de M. leprae et contribuent également à sa dissémination.
La dédifférenciation passe par une répression de l'expression de gènes importants pour la différenciation des cellules de Schwann et la réexpression de gènes exprimés habituellement au cours du développement de tissus embryonnaires mésodermiques. Une partie de ces modifications sont épigénétiques (via la modification de l'état de méthylation de l'ADN).

Ainsi un pathogène est capable d'exploiter la plasticité d'expression génétique et phénotypique de cellules pourtant initialement différenciées pour assurer sa dissémination dans l'organisme-hôte.

Voir :
http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-bacterie-lepre-productrice-cellules-souches-44143/
(avec un schéma explicatif des différentes étapes de l'action de M.leprae sur les cellules de Schwann)

Article source :

Reprogramming adult Schwann cells to stem cell-like cells by leprosy bacilli promotes dissemination of infection. Masaki T. et al Cell.2013 Jan 17; 152(1-2):51-67

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire